7 bonnes raisons d’aller à Emmaüs #1 : les coffres

Y a des choses comme ça, sur lesquelles on a des préjugés, et au final on se rend compte qu’on a failli passer à côté d’un truc super. C’est ce qu’il m’est arrivé pour Emmaüs. Je m’imaginais un endroit bizarre où on ne trouve que des choses pourries, cassées, abîmées, moches, et je voyais déjà les gens me jeter de la caillasse (avec la petite mine de dégoût qui va bien) si je leur disais que tel ou tel objet a été acheté à Emmaüs (on est vraiment naze parfois).

Et puis un jour, une amie m’a proposée d’y aller en me disant qu’en fait, ça devait plutôt être comme une sorte de grande braderie avec plein de truc vintages, et là c’est tout de suite devenu plus intéressant ! Je me voyais déjà dans une grande friperie avec des sacs et des fringues au large, des bijoux anciens, des livres au moins aussi anciens et tout d’un tas de trucs aussi improbables les uns que les autres. Bref, la caverne d’Ali Baba.

Bon, tu t’en doutes, en vrai, c’est pas tout à fait ça. J’ai bien vu des trucs improbables, mais ce n’était pas exactement ce à quoi je m’attendais. Parce qu’il y a une chose à savoir à propos d’Emmaüs, on trouve de TOUT. Mais quand je dis tout, c’est vraiment tout. Par exemple, j’ai déjà vu des pots de confiture plein de moisissures, une bouteille de ketchup entamée avec plein de ketchup sur le couvercle et même un pot de cornichons à moitié vide. Le pire, c’est qu’ils étaient vraiment à vendre ! Non, en fait, le pire c’est qu’ils n’y sont plus, j’ose à peine me dire qu’il y a quelqu’un qui les a vraiment achetés. Il y a aussi des morceaux de bois, des morceaux de tuiles, des morceaux de plein de choses en fait (et tout ça cohabite dans un joyeux bazar), mais heureusement, il y a aussi des objets intéressants qu’on ne trouve que là bas et qui ne vont pas nous ruiner.

Première exemple du genre de choses qui vaut vraiment le coup à Emmaüs : les coffres. Alors parmi tout ce bordel, il faut être motivé et savoir ce qu’on cherche, sinon on est vite dépassé par la masse de choses qu’il y a. Mais de temps en temps, un miracle se produit et tombe sur ZE pépite. Il faut avoir de l’imagination car quand on les voit dans leur état d’origine, les objets ne paient vraiment pas de mine (faut dire qu’à Emmaüs ils ne savent vraiment pas mettre leurs trucs en valeur..), mais il suffit d’un coup de peinture pour leur donner une nouvelle jeunesse.

On a commencé doucement avec ce petit coffre, payé 15 €. Il était en assez bon état, il a juste fallu le nettoyer un petit coup (et surtout le laisser aérer loooongtemps, parce que les objets là bas ont tendance à sentir le renfermé, c’est immonde) et hop ! il a trouvé sa place comme déco/rangement/meuble dans le dressing (parce que oui, j’ai un dressing :p).

Le petit coffre fraîchement nettoyé

Malle 1

Et le voilà rangé :) (la photo fait ressortir les tâches blanches mais en fait il est plus « propre » que ça !)

Ensuite, on a voulu mettre la barre plus haut avec un coffre plus gros, et surtout en moins bon état. On l’a payé 25 € je crois, ou 35€ je ne sais plus, on a acheté quelques pinceaux, des trucs pour poncer, un pot de peinture (du coup on peut choisir la couleur !), et on a commencé à le « restaurer ».

Le coffre 2

Le gros coffre, début du chantier :p

Il a d’abord fallu enlever toute l’espèce de couche noire qui était trop abîmée pour qu’on la garde, ensuite poncer le bois, le vernir à l’intérieur (on a enlevé la tapisserie qui y était car elle aussi était très abîmée) et le peindre à l’extérieur. Ça nous a pris quelques semaines le temps de réunir le matos, de tout enlever, de tout peindre, d’attendre que ça sèche, de repeindre etc, mais au final, le résultat est là :)

gros coffre 2

Attention, chantier en cours !

gros coffre 3

Tadaaaaaam !!

DSCN0601

J’adore les poignées sur le coté

On ne savait pas trop quoi en faire, mais j’ai eu l’idée de le recycler en coffre de soirée, c’est à dire un coffre où on range toutes nos bouteilles, nos chichas etc. Comme ça elles sont rangées/cachées, et en plus ça nous fait une déco originale et unique !

grosse malle 4

Pratique non ?

Ce sont les seuls coffres qu’on a et ce seront sûrement les deux derniers, parce qu’on commence à accumuler pas mal de trucs et on n’a plus tellement de place, mais c’est vraiment chouette de voir le résultat et de pouvoir se dire « c’est moi qui l’ai fait ! » . En plus, on fait une bonne action et c’est écolo car on donne une deuxième jeunesse à des objets qui auraient pu partir à la poubelle.

Je te reparle bientôt des autres supers trucs qu’on peut trouver à Emmaüs, prochain article : les livres.

Et toi, ça te parle Emmaüs ?

 

Publicités

Laisser un petit mot ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s